Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

<a href="http://www.paperblog.fr/" rel="paperblog sheumas" title="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" >
 <img src="http://media.paperblog.fr/assets/images/logos/minilogo.png" border="0" alt="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" />
</a>

Recherche

Fictions et variétés

undefinedundefinedundefined
Cheminement du travail, de la réflexion sur un artiste à l'écriture d'une fiction ou d'un ouvrage autobiographique, du bilan d'un voyage à l'écriture d'un récit, d'une fiction ou d'une pièce, de l'écriture d'une pièce à sa mise en scène...Deux sites en relation directe avec ce blog : http://www.atelier-expression-artistique.com (théâtre et mise en scène), http://www.ericbertrand.fr (livres chez Aléas et Ellipses). 

 

 

19 janvier 2007 5 19 /01 /janvier /2007 06:06
Acte 2, scène 6 (3) on assiste au cours de cette scène à une sorte de retournement de situation : d’abord, ce sont les jeunes et leur indécence qui sont montrés du doigt par les représentantes de la morale et de la tradition, puis c’est autour des jeunes de montrer du doigt les conteuses.
              En effet, au nom de la pudeur et de la vertu, elles affichent une certaine hypocrisie. Gilda a bien compris qu’elles cachent quelque chose dans leur passé.
              Pour dramatiser ce moment de retournement, je suggère au groupe des jeunes de serrer de plus en plus près les deux femmes de façon à les étouffer et à les faire sortir de leurs gonds.
« … Gilda : et quand ils ont grandi, vous leur interdisez d’interpréter vos histoires !... Il a grandi, Gigi !... Il a grandi et il a certainement compris dans votre dernière histoire quelque chose que vous ne voulez pas admettre !... Quelque chose qui vous dérange et que vous avez refoulé !... Peut-être que vous jouez un double jeu dans vos spectacles ! Peut-être que cela vous aide à supporter la vie, parce qu’entre nous, elle n’est pas drôle votre vie ! (…) »
HPIM0975.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires