Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

<a href="http://www.paperblog.fr/" rel="paperblog sheumas" title="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" >
 <img src="http://media.paperblog.fr/assets/images/logos/minilogo.png" border="0" alt="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" />
</a>

Recherche

Fictions et variétés

undefinedundefinedundefined
Cheminement du travail, de la réflexion sur un artiste à l'écriture d'une fiction ou d'un ouvrage autobiographique, du bilan d'un voyage à l'écriture d'un récit, d'une fiction ou d'une pièce, de l'écriture d'une pièce à sa mise en scène...Deux sites en relation directe avec ce blog : http://www.atelier-expression-artistique.com (théâtre et mise en scène), http://www.ericbertrand.fr (livres chez Aléas et Ellipses). 

 

 

12 avril 2006 3 12 /04 /avril /2006 03:49
J’évoquais hier, entre autres réjouissances culinaires, le « Fish and chips », écoutons d’abord le texte : Heather et Max sont au pied de Girnigoe et ils font des projet à courte échéance !
 
« Max : Mais il nous reste plein de choses plus amusantes à faire avant ce soir…J’ai faim. Pas toi ? Que dirais-tu d’un petit  fish and chips !
Heather : Oh oui, un bon fish and chips dans du papier journal ! Je sais où il faut qu’on aille ! »
 
              Pour comprendre cet échange, il faut préciser certaines évidences (qui ne le sont qu’aux yeux d’un initié !) Ce traditionnel repas à la sauvette attire beaucoup les jeunes qui ont pris leur repas du soir peu après cinq heures, rappelons-le, et qui commencent à avoir un creux… Le fish and chips enduit les doigts de graisse et « fluidifie » les relations… On en déguste assis sur un banc, dans l’un de ces établissements take away aux enseignes bleues, ou devant ces camions ambulants qui, dés 20h00, dans les rues des petites villes, font carillonner une petite musique de kermesse.
              Sans doute par mesure de salubrité publique, on mange de moins en moins le fish and chips dans du papier journal comme en requiert Heather. Et pourtant, c’est là qu’il est le meilleur et qu’il dégage ce fumet si particulier de graisse mélangée au papier et au vinaigre. Car on assaisonne copieusement les frites de vinaigre et de sel. On prendra soin toutefois de ne pas accepter le supplément de « beans » que propose sournoisement le marchand. Là, ça devient vraiment trop lourd, surtout quand on opte pour le « haggis and chips » !
              Je reviens demain sur des choses sucrées sans doute un peu plus légères qu’on consomme de préférence à l’heure du thé… Elles occupent une bonne place dans la version narrative du Ceilidh
HPIM0816.JPG
Fish and chips time ...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eric 12/04/2006 16:18

Et combien de fish and chips au retour de nos expéditions, toujours avec l'accompagnement des mouettes et des macareux ,et le regard porté sur les falaises et les ruines  !

FrÚre 12/04/2006 12:17

Mes narines frémissent.....