Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

<a href="http://www.paperblog.fr/" rel="paperblog sheumas" title="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" >
 <img src="http://media.paperblog.fr/assets/images/logos/minilogo.png" border="0" alt="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" />
</a>

Recherche

Fictions et variétés

undefinedundefinedundefined
Cheminement du travail, de la réflexion sur un artiste à l'écriture d'une fiction ou d'un ouvrage autobiographique, du bilan d'un voyage à l'écriture d'un récit, d'une fiction ou d'une pièce, de l'écriture d'une pièce à sa mise en scène...Deux sites en relation directe avec ce blog : http://www.atelier-expression-artistique.com (théâtre et mise en scène), http://www.ericbertrand.fr (livres chez Aléas et Ellipses). 

 

 

5 février 2007 1 05 /02 /février /2007 07:50
 
Toujours privé de connexion, je glisse ce nouvel article en décalage par rapport au précédent (répétition du 23.01 : 3/5) Il manquait un échelon, c’est réparé !
J’en profite pour rappeler que mardi, en présence des « nouvelles », nous travaillons au filage de l’acte 1. Parallèlement, nous ferons un rapide bilan, en début de séance, avec Marina qui propose une synthèse de son questionnaire (premier trimestre). Quelques uns des enregistrements MP3 ayant raté, nous les rerpendrons parallèlement afin que je puisse distribuer les CD dès jeudi.
Une grande partie du jeu de scène du début consiste à « installer » la conteuse… Moment burlesque ! C’est Carolina qui est chargée de « l’opération » : elle fait tomber la cape et Francesca jaillit de la chignole. Pendant qu’elle s’adresse aux enfants qu’elle reconnaît bien même si certains ont grandi, elle installe les ustensiles et notamment la cafetière et la tasse en céramique. Francesca a besoin de son café pour stimuler son imagination…
Il faut que le public sente « la vibration » du café quand elle en boit la première gorgée ! Commence alors l’évocation de la légende d’Angelika. La marionette fournit un bon ustensile scénique. Carolina la fait vivre par un jeu de mouvements. En même temps, elle interpelle les enfants, les invite à réagir… Il faut que les jeunes comédiens qui ne sont encore que des figurants dans la foule des petits réagissent. Certes, ils ont grandi mais ils ont gardé le même attachement pour la Befana. Et je demande à Matthieu, à Ronan, à Hélène et Samantha, de retrouver une spontanéité d’enfants. C’est comme un jeu entre eux et la Befana, et la participation est un vieux rituel excentrique qui a ses codes et ses initiés ! Le public doit sentir cela.

« … Francesca : c’était il y a bien longtemps… Le ciel étoilé couvrait la mer et les montagnes de Sicile. L’Etna fumait paisiblement sa dernière cigarette avant de s’endormir. Quand, soudain… Une traînée lumineuse et… « Badaboum ! »… Une drôle de petite fille tomba par terre, au pied d’un olivier !... D’où venait-elle ? Qui était-elle ? Personne ne le sait !
Carolina : à un enfant dans l’assistance.
Descendante du Petit Prince tombée d’avion ?... Non !... Drôle de poisson volant surfant sur une vague de nuages ?... Non !... Espèce de rêveuse aux cheveux d’or tombée des nues !... Non !... Non et non ! Niente cosi… Assolutamente niente ! Una cosa incredibile!1… »
HPIM0230.JPG
Caretta per le Befana...
1

Partager cet article

Repost 0

commentaires