Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

<a href="http://www.paperblog.fr/" rel="paperblog sheumas" title="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" >
 <img src="http://media.paperblog.fr/assets/images/logos/minilogo.png" border="0" alt="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" />
</a>

Recherche

Fictions et variétés

undefinedundefinedundefined
Cheminement du travail, de la réflexion sur un artiste à l'écriture d'une fiction ou d'un ouvrage autobiographique, du bilan d'un voyage à l'écriture d'un récit, d'une fiction ou d'une pièce, de l'écriture d'une pièce à sa mise en scène...Deux sites en relation directe avec ce blog : http://www.atelier-expression-artistique.com (théâtre et mise en scène), http://www.ericbertrand.fr (livres chez Aléas et Ellipses). 

 

 

30 juin 2005 4 30 /06 /juin /2005 23:00

La scène 5...A l'origine, elle constituait une seule scène avec la suivante : c'est la relation de John Sinclair avec son père et son frère. C'est un moment de grande cruauté au cours duquel le spectateur va comprendre pourquoi Le Master of Caithness a fait enfermer son fils au cachot de Girnigoe et sa compagne Fiona dans le donjon d'Ackergill.

Silhouette inquiétante que j'ai davantage remodelée à l'occasion de la réécriture de la scène, celle du frère cadet, William. C'est un lecteur de Machiavel dont l'ambition est masquée. Beaucoup plus brutale et directe est l'ambition de Sinclair, le Master. 

Face à ces deux monstres, John et Fiona paraissent bien innocents et purs dans leurs emportements qui les a conduits à la situation dans laquelle ils se trouvent. Frustration, souffrance... D'autant qu'à la scène suivante, William décide de durcir encore le châtiment... 

claymore.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires