Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

<a href="http://www.paperblog.fr/" rel="paperblog sheumas" title="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" >
 <img src="http://media.paperblog.fr/assets/images/logos/minilogo.png" border="0" alt="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" />
</a>

Recherche

Fictions et variétés

undefinedundefinedundefined
Cheminement du travail, de la réflexion sur un artiste à l'écriture d'une fiction ou d'un ouvrage autobiographique, du bilan d'un voyage à l'écriture d'un récit, d'une fiction ou d'une pièce, de l'écriture d'une pièce à sa mise en scène...Deux sites en relation directe avec ce blog : http://www.atelier-expression-artistique.com (théâtre et mise en scène), http://www.ericbertrand.fr (livres chez Aléas et Ellipses). 

 

 

5 octobre 2006 4 05 /10 /octobre /2006 05:12
              « Journal du7.08 : le bateau gonflable de Carolina et Francesca rejoint le ponton. C’est l’occasion d’une scène comique du fait de son caractère insolite. Il s’agit en même temps d’observer et de suggérer (sans pavoiser) la confrontation sur le ponton des deux générations : l’adolescence et la vieillesse. D’où le relatif étirement de l’épisode par rapport à la scène initiale.
              Autre observation : l’approfondissement de la scène dû à l’écriture narrative m’amène à ajuster les dialogues. Je l’ai fait remarquer, de nombreuses modifications seront à amener au texte de la pièce au moment de la relecture. J’aborde ensuite la scène traitée sous forme d’ellipse au théâtre : c’est la rencontre entre Gilda et Gigi. Elle ne peut être que fulgurante. Gilda ne tarde pas à le séduire. Elle excite son désir par son impudeur et le travail consiste à suggérer la relation très charnelle entre les deux amants. La liaison entre les scènes devient de plus en plus complexe : est-ce dû à une incompatibilité entre le théâtre et le récit ou à une faiblesse de la construction du scénario initial ?
              Je ne puis en tout cas, garder les choses à l’identique dans la version narrative. Les amants sont espionnés par les autres mais il est invraisemblable qu’ils ne les entendent pas. Cela crée peut-être un effet comique au théâtre mais une invraisemblance dans le roman. J’ai donc décidé de changer et de mettre en jeu la colère de Gigi contre son copain Salvatore. Ainsi une scène de dispute et de jalousie prépare la scène de duo amoureux. En l’écrivant, je me rappelle une scène à laquelle j’ai assisté : les Siciliens ne supportent pas qu’un autre homme pose les yeux sur leur « ragazza » : pour ce motif, ils s’embrasent facilement…

HPIM0079.JPG

Gelosia...

 

Rubrique Goncourt :
Voilà la feuille de route que je distribue aujourd’hui aux élèves afin qu’ils ne manquent pas certains de leurs rendez-vous littéraires.
Exposés de présentation des romans
Proposition d’exploitation pour l’année de première et le descriptif du bac
 
NB : pour encourager l’effort de lecture et en même temps réinvestir le travail dans la préparation du bac, voilà quelques unes des clés que j’envisage de donner prochainement, tout en donnant la parole aux élèves qui seront capables de s’exprimer sur le roman qu’ils auront lu.
 
« Les Bienveillantes » (Objet d’étude : le biographique)
-          Anna Arendt. Le régime totalitaire.
-          Anna Arendt. Les camps d’extermination.
-          Anna Arendt. Le procès d’Adolf Eichmann ou la banalité du mal.
-          Extrait d’interview de J. Littell et de Raoul Hilberg sur France Inter.
-          Extrait de Si c’est un homme de Primo Lévi
« Ouest » (Objet d’étude : la poésie)
 
-          L’Ouest de Barbey d’Aurevilly
-          La figure de Victor Hugo
-          Extraits de Châtiments, Contemplations, la Légende des siècles
 
Marilyn (Objets d’étude : la poésie / Réécritures)
La légendaire Norma Jean Baker…
 
-          Extrait d’interview
-          Film : « Les désaxés »
-          La vie de Marilyn en chansons : extrait du roman et écoute du CD
-          La mort de Marilyn : chansons de Gainsbourg,
 
Fils unique (Objets d’étude : un mouvement littéraire et culturel / Réécritures / Délibération / Epistolaire)
 
-          L’époque : extraits du roman
-          L’épisode du ruban volé chez Jean Jacques
-          Etude de Don Juan de Molière.
-          Le statut des femmes : la Coloniede Marivaux
-          Le film : Les Liaisons dangereuses de S. Frears
 
Le Bois des amoureux. (Objet d’étude : le biographique)
 
-          La Provence de Giono
-          Interview : le statut du conteur
-          L’activité de mémoire. 
 
« Le journal d’hirondelle » (Objet d’étude : les réécritures)
 
-          Mélancolie romantique :« El Desdichado » de Nerval (voir manuel)
-          Autres romantiques : Nodier. Balzac
-          Le Père-Lachaise.
 
Toi et Moi (Objet d’étude : Réécriture)
-          B. Constant : Adolphe
-          Le mythe d’Orphée
 
 
Réaction de collègue :
Merci encore pour toutes ces infos et pistes pédagogiques!

J'apporte mon info du jour, concernant cette fois-ci le premier verdict des académiciens Goncourt: exit donc Audouard, PPDA & frère, Miano et Nothomb. Prochain rendez-vous pour l'ultime sélection fin octobre.

Autre info radio, Boulin sera sur France Q samedi matin à 9h.
 
Quant à Bataille, j'avais bien vu le message de Florence sur le forum. 
Moi, "la chine de [son] ventre", je suis désolée mais ça me fait 
m'interroger de façon absolument burlesque : a-t-elle le nombril bridé 
? Ou alors est-ce un univers inexploré et exotique, mais dans ce cas, 
il faudrait qu'il renouvelle ses métaphores, parce que la Chine n'est 
plus ce qu'elle était... Bref, ça m'exaspère, et heureusement que je n 
'ai pas encore lu Audouard parce que ça me laisse l'espoir de 
rencontrer un auteur à qui j'aie envie de poser des questions. 
Audeguy, j'ai beaucoup aimé même si je trouve qu'il s'essouffle en 
cours de route et que le personnage se désincarne pour ne plus servir 
que de lien à des scènes de bravoure. Au moins, il y a une histoire, 
de l'inventivité, un style que je trouve réussi, et l'idée même à 
l'origine de ce roman me séduit. Et puis c'est épatant comme 
contrepoint à Jean-Jacques!  Sa disponibilité aux lecteurs aussi le 
rend sympathique.
Ici, "Ouest" semble rencontrer un certain succès . Pour ma part, je ne 
l'ai pas encore lu.
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires