Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

<a href="http://www.paperblog.fr/" rel="paperblog sheumas" title="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" >
 <img src="http://media.paperblog.fr/assets/images/logos/minilogo.png" border="0" alt="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" />
</a>

Recherche

Fictions et variétés

undefinedundefinedundefined
Cheminement du travail, de la réflexion sur un artiste à l'écriture d'une fiction ou d'un ouvrage autobiographique, du bilan d'un voyage à l'écriture d'un récit, d'une fiction ou d'une pièce, de l'écriture d'une pièce à sa mise en scène...Deux sites en relation directe avec ce blog : http://www.atelier-expression-artistique.com (théâtre et mise en scène), http://www.ericbertrand.fr (livres chez Aléas et Ellipses). 

 

 

2 octobre 2006 1 02 /10 /octobre /2006 05:06
              « Journal du 5.08 : la scène du ponton qui débute le matin suivant avec l’apparition de Tiziana est aussi l’occasion de traquer la psychologie de cette jeune fille qui n’ose pas se déclarer mais qui en même temps subit l’attraction du ponton et qui se sent fascinée par la figure de Gilda. Avant de la mettre en présence de cette dernière, je soigne particulièrement ce moment matinal où elle est la première au ponton. Il y a comme une invitation dans l’air, l’eau, sur les planches tièdes… Une sorte d’organisme humide qui fait miroir aux alouettes et qui la rend amoureuse ».

HPIM0116.JPG

Sul pontile o sul teatro...

Rubrique Goncourt : voici, comme annoncé, le résultat de cette chanson Goncourt, telle qu’elle est sortie de l’inconscient et de l’imaginaire des élèves de la classe :
Résultat : chanson de la 1ère L pour le Goncourt des lycéens 2006
 
« L’élève unique »
 
Déjà à dix, onze ans, j’étais le plus bête, le plus marrant, le plus machiavélique !
J’étaisfille unique, Fils unique !
Dans mes socks, dans mon short, je stockais mon doudou, ma tétine, mon tout petit casse-tête!
Amante en socquettes blanches, Amant en culottes courtes !
 
Je croque et je craque au Goncourt, je suis l’élève unique, l’élève unique !
 
J’ai quitté culottes courtes et socquettes blanches, je vois un oiseau, une feuille, un mandarin,
Je vois Un pont d’oiseaux !
Autour de moi, j’entends des aspirateurs, des klaxons et des histoires d’amour qui finissent mal,
C’est le Quartier général du bruit !
 
Je croque et je craque au Goncourt, je suis l’élève unique, l’élève unique !
 
Je veux des baisers, des câlins, des regards pétillants et mystérieux,
Je veux le Bois des amoureux !
Je veux toujours plus, des richesses, des trésors, des retrouvailles !
Je veux le Supplément au roman national !
 
Je croque et je craque au Goncourt, je suis l’élève unique, l’élève unique !
 
Tu me dis que je suis coupable de ne pas être sérieuse, de ne dire que des conneries, d’être trop nostalgique !
Ce n’estNi toi, ni moi !
Tu es ma couette bien chaude, tu es le vent chaud, tu es une caresse
Tu es mon ange gardien, tu es ma Bienveillante !
 
Je croque et je craque au Goncourt, je suis l’élève unique, l’élève unique !
 
Le matin, quand le jour se lève, quand le rêve s’interrompt, quand je t’aurai trouvé
C’est le Contour du jour qui vient !
Je parle, mes mots s’envolent comme un A320, une chauve-souris, une plume,
C’est mon Journal d’hirondelle !
 
Je croque et je craque au Goncourt, je suis l’élève unique, l’élève unique !
 
Je m’évade : je vais là où en Grèce on a vu un temple fantastique, là où je vivrai avec toi, là où je rêve.
Je vais Disparaître !
Là où il y a une plage pour dormir, mon but dans la vie, le bonheur absolu
A l’ouest, toujours à l’Ouest !
Je vais retrouver. Anthony Hopkins, Slipknot, Matmatah,
Et retrouver Marilyn, Marilyn, dernières séances !
 
Je croque et je craque au Goncourt, je suis l’élève unique, l’élève unique !
 
Réaction de collègue :
je viens de 
me faire adresser des reproches par le jeune homme chargé des TICE au 
lycée parce que le Rectorat les aurait agonis d’avoir voulu installer 
un forum, acte contraire à sa politique (celle du Rectorat). 
L’administration est en émoi, mais ne m’en a rien dit (je les ai 
entendus causer de moi dans le téléphone en appelant le 
secrétariat…)le forum n’est toujours pas installé (j’en ai demandé 
l’autorisation à  la rentrée, et je devais le modérer, en outre) et je 
suis une criminelle en puissance, je le sens bien !
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires