Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

<a href="http://www.paperblog.fr/" rel="paperblog sheumas" title="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" >
 <img src="http://media.paperblog.fr/assets/images/logos/minilogo.png" border="0" alt="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" />
</a>

Recherche

Fictions et variétés

undefinedundefinedundefined
Cheminement du travail, de la réflexion sur un artiste à l'écriture d'une fiction ou d'un ouvrage autobiographique, du bilan d'un voyage à l'écriture d'un récit, d'une fiction ou d'une pièce, de l'écriture d'une pièce à sa mise en scène...Deux sites en relation directe avec ce blog : http://www.atelier-expression-artistique.com (théâtre et mise en scène), http://www.ericbertrand.fr (livres chez Aléas et Ellipses). 

 

 

19 septembre 2006 2 19 /09 /septembre /2006 04:58
              « Journal du 22.07 : je continue à travailler le personnage de Gilda. Je la décris sur le ponton, « son ponton »… Ce que je veux suggérer c’est une sorte de « Naissance de Vénus ».
              Pour mieux la cerner, je la mets en scène en ville, lorsqu’elle fait son apparition. L’occasion d’élargir la scène et d’ironiser sur le regard des vieux siciliens qui la découvrent un peu comme les vieillards de Troie découvrent la silhouette d’Hélène.
              Que fait-elle à Santo Stefano ? Elle est montée jusqu’à Porta Messina pour manger une glace... C’est là qu’elle va rencontrer Salvatore et Gigi… Dans l’intervalle, je vais consacrer un chapitre à Francesca et Carolina. Je vais laisser Gilda en suspens et envisager à quel moment j’intercale leur intervention. »
 
img014.jpg
 
Una principessa ...

 
 
Rubrique Goncourt : après le Fils unique que j’ai dû lire en deux jours, je m’empare de deux autres romans. Dans la fin de lecture, j’ai encore repéré un passage qui serait susceptible d’être utilisable : celui qui évoque le combat des femmes pour une éventuelle « parité ». Ce qui est intéressant, c’est de faire sentir aux élèves l’immense chemin parcouru par les femmes depuis cette époque post-révolutionnaire. Le passage que je sélectionne montre très bien l’hostilité des hommes mais en même temps la soumission de certaines épouses. Peut-être un rapprochement avec la Colonie de Marivaux... L’auteur a eu la bonne idée de surnommer cet espace féminin « le coin des Poissonnières »…
              Prochain roman ? Cette fois, ils sont tous là. Je ne sais pas sur lequel porter ma préférence. Le fameux pavé des Bienveillantes est arrivé. Mes collègues s’amusent en me voyant passer, un livre sous le bras. La couverture change tous les jours ! Avec la résignation du bagnard, je le prends dans ma valise, de manière à en évaluer la matière. 894 pages en écriture fine…c’est un sacré investissement, au détriment des autres ! J’ai envie de m’évader des travaux forcés ! De me retirer de Cayenne où je brise du caillou (des copies et des réunions !) et de m’exiler dans le Pacifique pour le lire. Je me retiens. L’habit du bagnard a des barreaux. Les Bienveillantes seront un terminus.
 
Info : France culture, 22h30, interview de l'auteur de "Marilyn"
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

rozenn cado 19/09/2006 18:31

Même "galère" je transporte partout "les bienveillantes" et je lis quelques pages dès que je le peux, sauf que copies et réunions s'accumulent... courage!
Grosse question : sous quelle forme présenter le carnet de bord???

Eric Bertrand 20/09/2006 08:07

Le carnet de bord est un miroir des activités effectuées en cours à propos du Goncourt. Il est tenu par des groupes de volontaires et c'est un gros cahier vert académicien... Mais, quand cela sera techniquement faisable, il sera relayé sur un blog ouvert au CDI pour les élèves... Bon courage à toi et à bientôt !