Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

<a href="http://www.paperblog.fr/" rel="paperblog sheumas" title="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" >
 <img src="http://media.paperblog.fr/assets/images/logos/minilogo.png" border="0" alt="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" />
</a>

Recherche

Fictions et variétés

undefinedundefinedundefined
Cheminement du travail, de la réflexion sur un artiste à l'écriture d'une fiction ou d'un ouvrage autobiographique, du bilan d'un voyage à l'écriture d'un récit, d'une fiction ou d'une pièce, de l'écriture d'une pièce à sa mise en scène...Deux sites en relation directe avec ce blog : http://www.atelier-expression-artistique.com (théâtre et mise en scène), http://www.ericbertrand.fr (livres chez Aléas et Ellipses). 

 

 

2 juillet 2006 7 02 /07 /juillet /2006 06:44

Après la pause à Paris et le lancement de l’opération Goncourt à laquelle il faudra que je consacre une rubrique, je reprends la suite et fin de l’évocation écossaise. Nous en étions dans le vif du sujet ! Sinclair Girnigoe…

              Le château est en travaux et le sera encore pendant dix ans avertit Ian. Le chantier est interdit au public. La porte d’entrée est fermée par un gros verrou. Nous la franchissons. Des mouettes agacées surgissent en criant. Le vent souffle. Impossible de déceler son orientation entre les pans de murs.

              Plusieurs parties du château étaient sur le point de s’effondrer : sur la partie la plus élevée, on aperçoit une sérieuse lézarde. Ian, équipé d’un blouson imperméable commente chaque parcelle de terrain et de bâtiment. Son chien fidèle, « Sleep », le suit aveuglément. Avec beaucoup de rigueur, il imite son maître qui ne laisse passer aucune occasion de montrer à la fois la beauté et le danger du site.

              Ian s’en prend à l’ancienne représentation qu’on a donnée du château jusqu’à ces dernières années. Ainsi, le « dungeon », le fameux « cachot » de John Sinclair n’est pas celui qu’on croit…C’est un Sinclair blessé dans sa lignée qui s’exprime… Cette histoire est calomnieuse et mathématiquement impossible ! Un rival des Sinclair, faux historien, a contribué à la répandre… Il fonde ses raisonnements sur des observations liées à l’architecture et au point de vue récent des archéologues qui travaillent sur le site et dont il suit attentivement les travaux.

              Il nous amène jusqu’au bout du promontoire : de l’autre côté du château, nous dit-il existait une forge dans laquelle on produisait des armes. Par le biais d’une cavité naturelle, on accède à la mer, mais si on regarde d’un peu plus près, on remarque la présence d’un dôme de la forme d’une chapelle ouverte sur le large. Cette présence insolite du religieux en cet endroit ne finit pas de l’intriguer, lui le grand prêtre actuel de l’ordre des Templiers. Nous plongeons dans le mystère, le mystique, l’insolite et je n’ai encore rien dit des mystères liés au château.


HPIM0867.JPG

Heather : Viens, descends avec moi sur la plage ! On peut y accéder par un souterrain… Mais il faut d’abord que je te montre le cachot !... Est-ce que tu es prêt à entrer dans le cachot où John Sinclair a agonisé ? ("Le Ceilidh", acte 1, scène 1)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires