Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

<a href="http://www.paperblog.fr/" rel="paperblog sheumas" title="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" >
 <img src="http://media.paperblog.fr/assets/images/logos/minilogo.png" border="0" alt="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" />
</a>

Recherche

Fictions et variétés

undefinedundefinedundefined
Cheminement du travail, de la réflexion sur un artiste à l'écriture d'une fiction ou d'un ouvrage autobiographique, du bilan d'un voyage à l'écriture d'un récit, d'une fiction ou d'une pièce, de l'écriture d'une pièce à sa mise en scène...Deux sites en relation directe avec ce blog : http://www.atelier-expression-artistique.com (théâtre et mise en scène), http://www.ericbertrand.fr (livres chez Aléas et Ellipses). 

 

 

22 mai 2006 1 22 /05 /mai /2006 06:32
Sheumas Mac Leod et Heather Mackenzie sont à l’honneur ces derniers jours ! Sheumas d’abord… Sheumas, l’homme trouble, le complice de Ronald, la manipulateur, l’ancien marin de la côte ouest, le Gaël, l’amoureux de l’Ecosse… J’ai dit, quelque part dans ce blog, que j’avais composé des personnages à partir de la figure de mon professeur de gaélique d’Aberdeen, Sheumas Grant., homme passionné par sa langue et sa culture d’origine. Or, samedi, chez Joan, j’ai retrouvé sa trace. Comme le monde est petit ! Tel est le titre du mail que je viens de recevoir de lui, énoncé sous la forme suivante : « Se saoghal beag a tha ann ! »  (It's a small world!)  
              Nous sommes juste à côté du village de Tongue, quand on traverse le bras de mer, sur une petite route qui mène jusqu’au hameau de Talmine. C’est une zone gaélique et j’y apprends, par la bouche de Kattie, que Sheumas a abandonné la fac depuis quelques années pour se consacrer à une recherche sur le terrain, recherche de type ethnographique…en effet, il existe, d’après le spécialiste, d’infinies nuances dans le gaélique en fonction des zones et des gens qui le parlent.
              Sheumas a loué un cottage à la nièce de Joan, Meg, que nous avions rencontré il y a deux ans ! Pas de chance, il est absent aujourd’hui, mais Joan m’invite à lui laisser un mot qu’elle lui transmettra dès son retour.
              Je lui adresse ma sympathie et lui indique ce que je viens de rappeler : quelle part il a jouée dans le personnage de la pièce. C’est une chance que le site soit accessible en anglais : je lui en donne l’adresse afin qu’il comprenne davantage dans quel contexte il apparaît.
              Autres figure inattendue : Heather Mackenzie… On en reparle demain.
 

FH000009.JPG

The kyle of Tongue, towards Talmine.

Partager cet article

Repost 0

commentaires