Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

<a href="http://www.paperblog.fr/" rel="paperblog sheumas" title="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" >
 <img src="http://media.paperblog.fr/assets/images/logos/minilogo.png" border="0" alt="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" />
</a>

Recherche

Fictions et variétés

undefinedundefinedundefined
Cheminement du travail, de la réflexion sur un artiste à l'écriture d'une fiction ou d'un ouvrage autobiographique, du bilan d'un voyage à l'écriture d'un récit, d'une fiction ou d'une pièce, de l'écriture d'une pièce à sa mise en scène...Deux sites en relation directe avec ce blog : http://www.atelier-expression-artistique.com (théâtre et mise en scène), http://www.ericbertrand.fr (livres chez Aléas et Ellipses). 

 

 

18 mai 2006 4 18 /05 /mai /2006 19:28
              La répétition générale a donc eu lieu. Et comme d’habitude, c’est la panique... Des musiciens manquent à l’appel, les comédiens ont des trous, les liaisons entre les scènes manquent de rythme, les éléments de décor ne sont pas en place, les diapositives ne passent pas ou le projecteur s’emballe ou se lance dans un monologue édifiant, les journalistes des trois journaux locaux passent prendre des informations, des photos, interrompent la difficile mise en place, ne comprennent pas, posent des questions, collaborent aussi à leur manière à l’impression de chantier qui fait aussi partie du spectacle.
              Il fut un temps où nous prenions peur, où nous nous disions qu’avec une telle pression sur les épaules, nos acteurs, nos musiciens (qui sont pour la plupart des adolescents), ne seraient pas prêts pour le grand moment et offriraient un spectacle pitoyable et rédhibitoire. Cependant, et nous nous accordons tous à le dire, malgré les défauts que je viens de signaler, il y a eu pire dans les années antérieures. Prenons par exemple le cas du « Tennessee club », le plus récent ! Quelle pagaille à quelques jours de la date fatidique et pourtant, quelle réussite, quel moment extraordinaire offert à chacun…
              Pour parler plus techniquement, nous avons testé l’organisation proposée sur le papier et les éclairages mis au point par Alain. Quelques légères modifications. Notons surtout, du fait de la durée et du charme aérien de certains morceaux de musique, la décision de laisser le fond de diapos sur les deux premières scènes de l’acte 1. Ceci dans le but de planter davantage le décor et de laisser le spectateur savourer l’atmosphère
 

HPIM0800.JPG

Ackergill Tower from the sea...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eric 19/05/2006 17:39

Je ne me souviens plus des répétitions de Shakespeare auxquelles tu participais, Elfi, mais je crois qu'elles étaient assez "agitées de soubresauts" elles aussi !

elfi 19/05/2006 17:17

"Il y a eu pire dans les années antérieures" : là, c'est moi qui prend peur !