Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

<a href="http://www.paperblog.fr/" rel="paperblog sheumas" title="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" >
 <img src="http://media.paperblog.fr/assets/images/logos/minilogo.png" border="0" alt="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" />
</a>

Recherche

Fictions et variétés

undefinedundefinedundefined
Cheminement du travail, de la réflexion sur un artiste à l'écriture d'une fiction ou d'un ouvrage autobiographique, du bilan d'un voyage à l'écriture d'un récit, d'une fiction ou d'une pièce, de l'écriture d'une pièce à sa mise en scène...Deux sites en relation directe avec ce blog : http://www.atelier-expression-artistique.com (théâtre et mise en scène), http://www.ericbertrand.fr (livres chez Aléas et Ellipses). 

 

 

7 mai 2006 7 07 /05 /mai /2006 06:39
Le départ vers les Highlands est toujours une aventure, quel que soit le moyen de locomotion choisi... C’est ce que suggère la tirade de Diana dans la scène 3 de l’acte 1 :
 
« Diana : (S’allongeant à même le sol comme sur la banquette d’un wagon. Long soupir) Dans le Londres-Edimbourg, j’ai trompé l’ennui, huit heures d’affilée !... Et dans le Edimbourg-Inverness, cinq heures d’affilée, la banquette chavirait et me donnait la nausée…Et dans le Inverness-Wick, cinq heures d’affilée, la tête comme un cargo dans une marée noire… Bouh !... Je me suis réveillée dans le coaltar ou dans les nues !... »
 
              J’ai longtemps pris le car au départ de Lyon. Parfois le train, la voiture… Mais, pour une si courte et intense période, l’avion s’impose. Il n’y a pas de ligne directe entre Nantes et Inverness mais transit par London Gatwick et beaucoup d’attente au cours de ce transit…                 L’occasion idéale pour rédiger les notes et impressions de voyages (matière première de ce blog) et pour écrire des « fragments ».
              Parmi ces « fragments » (ne perdons pas de vue le principe même de ce blog, à savoir la réalisation progressive de la pièce !), celui qui concerne le spectacle à venir : Arlette m’a demandé de lire un texte en appui à la musique jouée en début de spectacle. Je me suis inspiré de la chanson « hame » de Silly Wizard qui figure au programme et en ai adapté les paroles, afin de souligner certains motifs et d’obtenir quelques variations. Voilà cette page :
 
Hame, hame, o hame, hame where I’ll be,
Hame, hame, o hame, hame in my hame country
Where the birds fly the moors
In the bonnie noon tree
 
Hame, hame, o hame, hame where I’ll be,
And the ruins, and the standing stones,
And the cairns and the rocky landscapes
And the cliffs and the crofts
In the bonnie noon tree
 
Hame, hame, o hame, hame where I’ll be,
With the red deers, and the seals,
And the golden eagle and the bonny moorhen
Which are running in the heather
In the bonnie noon tree.
 
Hame, hame, o hame, hame where I’ll be,
I go through a wild space
Covered with purple colours and smelly peat
The roofs of the crofts and dreaming smoke
In the bonnie noon tree.
 
              On notera que ce texte est proche dans sa thématique de celui que je dirai en gaélique et que je le prononcerai « à l’écossaise » au tout début et à la fin du spectacle.

 Wick Airport : the final destination ! But we'll come by car up to Wick !

Partager cet article

Repost 0

commentaires