Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

<a href="http://www.paperblog.fr/" rel="paperblog sheumas" title="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" >
 <img src="http://media.paperblog.fr/assets/images/logos/minilogo.png" border="0" alt="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" />
</a>

Recherche

Fictions et variétés

undefinedundefinedundefined
Cheminement du travail, de la réflexion sur un artiste à l'écriture d'une fiction ou d'un ouvrage autobiographique, du bilan d'un voyage à l'écriture d'un récit, d'une fiction ou d'une pièce, de l'écriture d'une pièce à sa mise en scène...Deux sites en relation directe avec ce blog : http://www.atelier-expression-artistique.com (théâtre et mise en scène), http://www.ericbertrand.fr (livres chez Aléas et Ellipses). 

 

 

17 avril 2006 1 17 /04 /avril /2006 06:46
C’est un jour de juin. Mon frère est venu me rejoindre dans les Highlands avec la ferme intention de découvrir LE PAYS. Je suis à Aberdeen, j’achève mes derniers cours à la fac, dis adieu à mes étudiants, et puis nous partons en direction d’un lieu hors du monde, Rhenigidale, ancien village situé sur la côte Ouest, déserté au siècle dernier par les exploitants chassés de leurs terres (épisode tragique plus connu sous le nom des « Highland Clearances »)
              Lieu difficilement accessible, le train, puis le car, puis la voiture de la poste (qui, à l’occasion, offre « un lift » au voyageur), puis la longue marche sur une petite route sinueuse, puis dans la lande… Une seule « boussole », la ligne du télégraphe, jusqu’à la mer où nous devons passer la nuit. Car il n’y a plus même un sentier jusqu’à Rhenigidale. Les rares habitants sont livrés par bateau.
              Lieu particulier, temps suspendu au-dessus de ces « croft houses » autour desquelles paissent encore quelques moutons et béliers dont les cormes, comme celles de licornes grotesques, brillent sous le soleil allongé du ciel du nord…
              Nous dormirons dans une croft house arrangée pour l’occasion en « auberge de jeunesse ». Aussi incroyable que cela puisse paraître, il y a une auberge de jeunesse dans cette solitude ! Les Ecossais vous dégotent de ces auberges de jeunesse comme je n’en ai jamais vues ailleurs ! Il faudra par exemple que j’évoque dans ce blog celle de Unst, tout au bout de l’archipel des Shetland…
              Mais ce qui retient notre attention à Mac et à moi (Mac, c’est le surnom amical que nous utilisons mon frère et moi), ce qui retient notre souffle, c’est surtout, à la fin de la soirée, du côté de la mer, cette vapeur qui monte des flots et cette soudaine impression d’une superposition des couches temporelles. Le temps passé pourrait bien venir écorner la page du présent et laisser glisser, ne serait-ce qu’une fraction de seconde, dans cette marge de lumière, la silhouette du drakkar fantôme dont nous a parlé le facteur au volant de la voiture de la poste… C’est en effet sur cette baie qu’il y a environ 1200 ans, les vikings ont pointé leurs vaisseaux…
 

ECOSE.jpg

Mac in the moorland

Partager cet article

Repost 0

commentaires

FrÚre 17/04/2006 19:10

Un épisode...... renfloué de ma mémoire brumeuse. Un régal. Merci Mac