Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

<a href="http://www.paperblog.fr/" rel="paperblog sheumas" title="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" >
 <img src="http://media.paperblog.fr/assets/images/logos/minilogo.png" border="0" alt="Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs" />
</a>

Recherche

Fictions et variétés

undefinedundefinedundefined
Cheminement du travail, de la réflexion sur un artiste à l'écriture d'une fiction ou d'un ouvrage autobiographique, du bilan d'un voyage à l'écriture d'un récit, d'une fiction ou d'une pièce, de l'écriture d'une pièce à sa mise en scène...Deux sites en relation directe avec ce blog : http://www.atelier-expression-artistique.com (théâtre et mise en scène), http://www.ericbertrand.fr (livres chez Aléas et Ellipses). 

 

 

27 février 2006 1 27 /02 /février /2006 08:00
                "La bouteille à la mer"... Ce n’est pas qu’un accessoire de scène, un motif littéraire… C’est un souvenir douloureux de l’Ecosse, mais il m’a marqué profondément et maintenant que j’en suis à relater les aventures liées à la proximité de Girnigoe, je retrouve cet épisode de la bouteille à la mer… Il y a un passage important autour de ce thème dans le Ceilidh et j’en livre ici quelques clés : relisons d’abord le passage qui se situe toujours à la scène 10 de l’acte 2 et qui met aux prises les sorcières, juste après la mort de John et Georges Sinclair :
 
« Suzy : Bientôt, la silhouette de Fiona va s’élever au-dessus du flot et revenir hanter l’espace de la plage ! (Amère, montrant le cadavre de John) Et c’est celui-là qu’elle va encore appeler !... (Elle s’allonge à son côté) En attendant qu’elle règle ses affaires avec l’au-delà, je me trouve finalement assez bien ici !
Diana : (Elle saisit la bouteille de whisky, porte sa bouche au goulot et fait un geste désappointé) Eh ben, il a pas laissé une goutte ! (En aparté) Mais ma parole ! Ils ont mis du whisky là-dedans ! Sheumas devait mettre du thé glacé dans la bouteille !
Suzy : (Elle reprend la bouteille) Laisse ça, veux-tu ! Tu sais bien que je fais la collection des bouteilles vides !
Diana : (Elle reprend la bouteille) Redonne-moi cette bouteille ! Tu sais bien que la bouteille, ça me connaît !
Suzy : (Elle reprend la bouteille) C’est moi qui ai eu l’idée la première !
Diana : (Elle reprend la bouteille) J’ai un droit explicite sur les bouteilles !
Suzy : Ah bon, et on peut savoir pourquoi ?
Diana : Qui est-ce qui, depuis la nuit des temps, s’est crevée à ramasser les bouteilles des naufrageurs ? Vas-y voir un peu dans la Grotte de la Sirène, de l’autre côté de la Baie des Sinclair ! 
Suzy : (Elle reprend la bouteille) C’est pas la même chose ! Regarde ! Il n’y a pas de petit billet à l’intérieur ! Pas de révélation fracassante dans l’éclat de verre !...
Diana :(Elle reprend la bouteille) Une bonne fois pour toutes, donne-moi ça ! (Avec un air de connaisseuse) ... Juste de l’alcool évaporé ! L’alcool, c’est de l’encre sympathique… Par transparence, moi je sais lire!... Approche-toi, rends-toi utile pour une fois !
(Elles se réconcilient et prennent un air inspiré)
Suzy : (S’adressant au public) Laissez-nous rêver à l’avenir des hommes !
Diana : Aujourd’hui,Girnigoe n’est plus qu’une ruine !
Suzy : Un cimetière ! Un endroit de corbeaux !
Diana : (Elle lui dérobe une nouvelle fois la bouteille) Donne-moi ça ! Tu ne sais pas lire dans les bouteilles !
Suzy : (Excédée) Eh ben, tu peux la garder ta bouteille ! (Elle sort de scène) »
 
              Lorsque j’ai écrit cette scène, je voulais :
-         Mettre de la bouffonnerie (au cœur de la tragédie).
-         Présenter une scène pitoyable de dispute au sujet d’une misérable bouteille vide autour des cadavres.
-         Rappeler les penchants alcooliques de Diana.
-         Jouer sur les connotations de la transparence du verre, boule de cristal qui permet aux sorcières de lire l’avenir…
              Mais il y a autre chose, de beaucoup plus enfoui, et je m’en rends compte moi-même après coup, comme je m’en étais rendu compte à la suite de l’écriture d’une des Nouvelles pour l’été sur laquelle je reviendrai. Je laisse cette piste à ceux qui aiment mettre en rapport le passé et l’œuvre écrite…C’est, en tout état de cause, un souvenir qui me hante. En voici les faits. (Article à venir demain)
F1000024.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

barbara 27/02/2006 18:25

Tu m'etonnes connaissant ces deux numéros, je pense que le résultat va vraiment être tres drole

barbara 27/02/2006 17:14

j'aime bien cette bouffonerie, elle m'a bien fait rire en la lisant. Ca m'a fait un peu pensé à la comedia del arte. La focalisation  sur l'objet prends de l'importance au fur et à mesure qu'on lit, le rapport à la boule de christal,laisse encore paraitre pour le lecteur une autre dimension et donc plus d'imagination!!!!
Je pense que d'ici peu, j'aurai entre mes mains ton livre.
Bisous

Eric 27/02/2006 18:20

Ah nos sorcières, elles sont à la hauteur des actrices qui servent le texte. Les ex Piou Piou Happy Face font un nouveau grand numéro et leur jeune acolyte n'est pas à la traîne, loin de là !
Bisous